Histoire de la section

blum2

Le 11e arrondissement a une tradition de gauche ancienne. Depuis 1789, en passant par les révolutions de 1830 et de 1848, par la Commune de 1871, par le Front Populaire ou la Libération, le 11e a toujours été à l’avant-garde des combats pour la démocratie politique et sociale. Il n’est pas étonnant que les socialistes y bénéficient d’une implantation ancienne. Avant 1914, le 11e élut l’un des premiers députés socialistes parisiens, Jean Allemane. Dans les années 20 il fut représenté par Léon Blum, avant que les communistes ne s’imposent comme la principale force à gauche jusque dans les années 70. Le Parti Socialiste est redevenu depuis 1978 la première force politique à gauche dans le 11e arrondissement.

L’actuelle section socialiste est née en 1971 au lendemain du Congrès d’Epinay. D’abord unique, elle se restructura en deux sections, la « 11e République » et la « 11e Charonne ». Le départ d’une bonne partie des militants de la « 11e République » au MDC en 1993 entraîna la « réunification » autour de la « 11e Charonne », dont Patrick Bloche fut le secrétaire de 1983 à 1995, remplacé après son élection au Conseil de Paris par Stéphane Gozlan (1995-1997), puis Stéphane Martinet (1997-2001), François Vauglin (2001-2007), Michel Puzelat (2007-2011) et enfin Philippe Wehrung depuis février 2011.

Aujourd’hui le Parti Socialiste est la principale force politique du 11e arrondissement. Il compte près de 1000 adhérents, présents dans tous les quartiers. Sa sociologie reflète celle de l’arrondissement : des employés, des cadres, du secteur public comme du secteur privé, des professionnels de la culture, des étudiants, des retraités, des chômeurs aussi.

L’implantation du Parti Socialiste dans le 11e arrondissement se traduit dans ses résultats électoraux, où il arrive régulièrement en tête de toutes les forces politiques. Il compte un député, Patrick Bloche, élu depuis 1997 dans la 7e circonscription (partie ouest de l’arrondissement). Les socialistes, associés aux autres forces politiques de gauche, participent depuis 1995 à la gestion de la Mairie du 11e, et depuis 2001 à celle de Paris. Après être passée à gauche en 1995, la Mairie du 11e arrondissement est désormais dirigée par le Parti socialiste, allié aux autres forces politiques de gauche, depuis l’élection des listes conduites par Patrick Bloche en 2008 puis François Vauglin en 2014.

 

Back to Top